Nicole Ney-Roye
   

Artiste peintre de vocation, c’est à quatre ans que Nicole Roye s’est engagée dans la peinture, sa première exposition date de 1982. Cette passion s’accompagne de la formidable volonté de partager son art, ce qu’elle réalise dans ses ateliers. Elle consacre sa peinture à la nature. Feuilles, arbres, fleurs, montagnes s’y épanouissent dans la frêle limite qui sépare le figuratif de l’abstrait.

  ney-roye-arborescence
  "Arborescence" 1,30m x 1,60m  2 500 €     

 
ney-roye-ardeur
"Ardeur" 1,20m x 1,20m  1 100 €     

Quand je peins, j’ai la perception étrange de voir des images transporter la réalité. Une sensation intensément vivante, une porte que l’art franchit pour envahir la toile d’harmonie, fait naître le rêve dans un univers sensible et serein. Je n’aurais pas assez de mots pour exprimer ce que je perçois lorsque l’art, indispensable compagnon, sublime ma vie. Ce sentiment me suit depuis longtemps
.

ney-roye-jardin-secret
"Jardin secret"  Vendu       
 

ney-roye-vertue   ney-roye-printemps-nouveau
 "Vertue"  Vendu   
  "Printemps nouveau"  Vendu    

J’avais 4 ans, j’étonnais ma mère avec cette première peinture,
J’avais 6 ans, je surprenais mes instituteurs,
J’avais 12 ans, mon cahier de récitation était primé et servait d’exemple,
J’avais 15 ans, je décorais notre classe,
J’avais 16 ans, je n’étais plus notée en arts plastiques au lycée,
J’avais 16 ans, je vendais mes premières peintures,
J’avais 20 ans, l’école des beaux-arts souhaitait que je les accompagne en référence pédagogique,
J’avais 22 ans, je réalisais ma première exposition au Park Hôtel de Hyères,
J’avais 25 ans, je créais mon premier atelier de peintre,

En 1995, je créais l’atelier « A tire d’Aile » pour partager et transmettre mon expérience artistique.

Et bien d’autres choses encore qui depuis. Mais laissons à notre future rencontre l’agréable sensation de découvrir les trésors cachés de l’art
.
    Encres de chine >>>